« SORTIES DE BAIN » Granville. Retour en Images…

« CONCERT DE POCHE » était aux sorties de bain de Granville et à Jullouville les 5,6,7 juillet . Supers moments, super festival et quelle ambiance.

Un petit retour en photos. Elles Parlent d’elles-même.

Prochain rendez-vous :

14 juillet « les dimanches au Château » à  Flers (61) : programme ici 

28 juillet « La fontaine minérale » (06) :  https://www.lafontaineminerale.fr/les-guinguettes

30 juillet « Les mardis de Rivier’alp » (38) : programme ici 

Publicités

« CAPILLICULTURE » Fin et début.

visuel capilliculture 290118C’est donc la Fin du travail sur le Spectacle « CAPILLICULTURE ».

Commencé il y a un an (déjà!) à Montfort sur Meu (35) par une résidence sur l’écriture (avec Julie Bernard), il finit sa construction par une résidence lumière (avec Fany Aumasson) à Montfort sur Meu. 

Entre temps, quelques crashs tests en été 2017 à la « jument noire »-La batie Montsaléon, au festival « Dehors » Portes les valence, et à Bazouges la Pérouses chez les 3 valoches au « petit week-end ».

Des résidences de créations avec Yannick Barbe comme regards et metteur en scène au Prunier Sauvage et à l’ArTisterie (38), Bazouges la Pérouses (35)

Et pas mal de travail pour comprendre l’univers du cheveu, sa portée symbolique et son influence sur nos vies !

 

« CAPILLICULTURE »

sort donc officiellement vendredi 2 février 2018

à 20h30 à l’avant scène-Montfort sur Meu .

LE DEBUT DE SA VIE !!!

Le site c’est ici : www.capilliculture.com

  • Création 2017/2018

  • Première le 2 février 2018
  • Montfort sur Meu
  • Durée : 1h00

Texte et mise en scène Michel Seib / interprétation  Michel Seib / Aide à la mise en scène Julie Bernard et Yannick Barbe / Création lumière : Fanny A / scénographie Michel Seib / Constructeur Christophe Mehaut / Têtes et accessoires Coralie S

Une production de Tchookar Scop et Cie de Poche. Une co-production de L’avant Scène Montfort sur Meu, le Prunier Sauvage Grenoble. Avec le soutien de Cie les 3 Valoches Bazouges la Pérouse, Festival Dehors Portes les Valence, L’artisterie Fontaine. 

Aujourd’hui, rendez-vous chez le coiffeur !

On ouvre la porte, on laisse tinter la petite clochette et on entre.

On est accueillis par le coiffeur.

Le cérémonial peut commencer.

C’est une aventure la coiffure, le cheveu !

Comme tout bon capilliculteur qui se respecte, ce coiffeur aime parler de son métier, raconter des anecdotes, philosopher sur la vie mais aussi se confier.

On entre donc, on se met à l’aise, on attend patiemment son tour.

Tout semble pour le mieux.

Mais ce coiffeur semble bien étrange, un peu fou et… chauve.

Dans un crescendo dramatique, Michel Seib nous amène à nous interroger sur le poids du cheveu, de notre apparence au coeur de la société, mais aussi sur la condition de l’homme de métier et des multiples émotions qui le traversent.

« CAPILLICULTURE » résidence au Prunier Sauvage Grenoble

Avant la sortie officielle de « CAPILLICULTURE » à Montfort sur Meu (35) le 2 février 2018. Un nouvel épisode de travail en théâtre avec Yannick Barde comme oeil extérieur au « Prunier Sauvage » à Grenoble. 

Pour tout savoir sur « CAPILLICULTURE » c’est ici : https://capilliculture.wordpress.com

Rendez vous vendredi 15 décembre à 20h30 pour une soirée de restitution. 

Pour tout renseignements : 

63 Rue Albert Reynier
BP 2741
38037 GRENOBLE cedex 2 – FRANCE
Tel : 04 76 49 20 56
 

En Mai…

En mai …avec la Cie de Poche.

 » CAPILLICULTURE  » et Gustave Fungini  retournent en résidence pour une semaine à Bazouges la Pérouse chez la Cie de 3 Valoches. http://www.les3valoches.com

 » CONCERT DE POCHE «   sera à Montfort sur Meu (35) le vendredi 19 mai  à 20H30 pour la clôture de saison à l’avant scène. http://montfort-sur-meu.fr/fr/saison-culturelle-94-190.html

 » POPOTES ET COMPTINES «   le spectacle de Charles Gambiez pour les tous petits sera à Le 16 et 17 mai au CAMPS de Chambéry  https://www.facebook.com/popotesetcomptines

Michel Seib est invité par la Cie Scopitone Samedi 13 mai pour « Ze Patrècathodics (Barbe bleue et Le Chat botté) » l’après midi aux 10 ans du Sabot d’Or à Saint Gilles (35) https://www.facebook.com/ScopitoneEtCie/photos/a.706377962709726.1073741848.647624165251773/1661714973842682/?type=3&theater

A découvrir ci dessous une superbe série de photo de « Concert de Poche » prise par Khaled Kaidiche (DIADE et ArTisterie) https://www.facebook.com/pg/LArTisterie-615894315238333/photos/?tab=album&album_id=631569233670841

concert de poche @ Khaled Baitiche

Résidence « Fungini Coiffure/ Capilliculture  » à l’ArTisterie Mars 2017…

Une semaine de travail en compagnie de Yannick Barde pour continuer le travail autour de « Capilliculture ». Une semaine ou les choses se sont posées, les intentions et les couleurs du jeu… Ca va être super. Un grand merci à l’ArTisterie… Prochain rendez vous en Mai pour une nouvelle résidence… Sortie du spectacle en septembre… (photos de Mylène Horellou)

 

Voila donc une première semaine de résidence qui se termine pour la nouvelle création de la cie de Poche. 

GUSTAVE FUNGINI COIFFURE  /   CAPILICULTURE.

img_20170208_153602_edit
Après une longue période de recherche et d’écriture, Michel Seib viens de passer une semaine en résidence à l’avant scène de Montfort sur Meu (35) en compagnie de Julie Bernard. 

Une semaine pour reprendre l’écriture du texte, faire un premier travail de plateau et commencer à envisager le spectacle dans son ensemble. 

Merci à Francois Verdes et Igor Gnidine pour leur disponibilité et de permettre à ce spectacle de prendre vie.

Avec Michel Seib

Co-mise en scène : Michel Seib, Julie Bernard, Yannick Barde

Danse : Julie Bernard

Production : Cie de Poche/ Tchookar

Co-Production : Montfort sur Meu, L’ArTisterie…

Avec son personnage Gustave Fungini, Michel Seib  aborde l’univers du cheveu. Cherchant à comprendre ce qui l’entoure et son impact dans la sphère sociale.

« Les révoltes, les contestations, la misogynie, la religion, la soumission, le sacrifice et même le commerce… Tout ….Tout a une relation avec le cheveu… »

Il est un sujet, avec la météo, qui revient fréquemment lors de rencontres ou de conversations. Objet de toutes les attentions au quotidien et encore plus lors des moments importants de la vie. Que l’on soit homme ou femme, il est de la plus haute importance : qu’ils se présentent bien, qu’ils parlent pour nous, qu’ils soient le véhicule de notre identité.
Ils …se sont les tifs, la tignasse, les  boucles, la crinière, le crin, la toison. 

Les cheveux donc, mais aussi par extension le poil. 
Et lorsque l’on va chez le coiffeur, on prend rendez-vous. On se prépare, on prend du temps pour s’y rendre. 

On espère passer un agréable moment sous les doigts d’une personne du métier, artisan à la sensibilité forte. On imagine rentrer dans une antre feutrée ou le dépaysement sera complet. On prie pour que l’instant soit au relâchement et à la bonne humeur. 

On pense que l’on sera autre en sortant, comme lavé, blanchi, absous par la perte du surplus de « capillosité »... 
Quel univers que le monde du cheveux. !
Ouvrons la porte, laissons tinter la petite clochette et entrons. 
On est accueilli par Gustave Fungini.

Le cérémonial peut commencer. Car pour Gustave Fungini, on ne peut commencer à coiffer si tout n’est pas préparé comme il se doit. 

C’est une aventure; la coiffure, le cheveux.
Comme tout bon coiffeur qui se respecte Gustave Fungini aime parler de son métier, raconter des anecdotes, philosopher sur la vie mais aussi se confier. 
On entre donc, on se met à l’aise, on attend patiemment son tour. 

Tout semble pour le mieux. 
Mais Gustave Fungini est un peu fou, un peu clown et … surtout chauve.